Ne pas faire son lit est toxique


Durant la nuit, nous tranpirons, nous répandons peaux mortes, microbes et bactéries sur notre literie. Nous contribuons ainsi au développement de champignons et à la prolifération des acariens. À la clé : infections, allergies… pour y faire face, les solutions sont simples :

  • Changer son linge de lit chaque semaine, et même plus en cas de maladie !
  • Aérer sa chambre chaque jour. En faisant son lit dès le réveil, on piège en effet l’humidité dans le textile, l’oreiller, le matelas, pour le plus grand bonheur des acariens… Aérer le lit permet d’évacuer cette humidité et de réduire leur prolifération.
  • Opter pour des matières naturelles qui évitent de trop transpirer ; pour le matelas, mais aussi l’oreiller, privilégiez des produits traités contre les acariens.

blog_en

bien êtrehébergementlit bien faitsanté

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *